L’IUT de La Réunion ouvre un nouveau département Techniques de Commercialisation

Une offre de formation élargie

Après l’ouverture d’un département Hygiène, Sécurité, Environnement à la rentrée 2017, l’offre de formation s’élargit encore à l’IUT avec un nouveau département Techniques de Commercialisation (TC). Pour la première année, 30 places seront ouvertes à la rentrée 2018. L’ambition affichée est claire : « L’IUT devrait compter 10 départements avec une capacité d’accueil totale de 1000 étudiants » prévoit Richard LORION, directeur de l’IUT. Cette évolution entre dans le cadre du Schéma Régional de l'Enseignement, des formations Supérieures et de la Recherche à La Réunion (SEFORRE) et des axes de développement fixés dans le Contrat Pluriannuel d’Objectifs de Moyens (CPOM) signé entre l’IUT et l’Université.  "Avec ce DUT, accessible avec un niveau bac, nous offrons aux étudiants du territoire la possibilité de bénéficier localement d'un cursus professionnel de qualité qui leur permet de s'insérer immédiatement dans la vie active ou de poursuivre leurs études au sein d'autres filières de l’Université de La Réunion, notamment l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE)", estime Frédéric MIRANVILLE, Président de l'Université de La Réunion.

Une réponse aux besoins des professionnels

L’ouverture d’un département TC répond à la forte demande du secteur commercial de l’île depuis une dizaine d’année.

Les nouveaux diplômés pourront postuler dans les commerces en plein développement : sport, multimédia, biens culturels... Les autres débouchés des diplômés TC se situent dans les secteurs à fort potentiel de croissance : TIC, Agro-alimentaire, Tourisme, Energie et Environnement. Ces quatre secteurs prioritaires sont nommément bénéficiaires de la programmation 2014-2020 des fonds européens (FEDER) pour une enveloppe de 1,3 milliards d’euros (source : Région Réunion). Ils sont également l’objet de soutiens à l’investissement spécifiques de la part de cette collectivité. De fait, le développement de ces secteurs va générer un besoin important de technico-commerciaux.

Proche de La Réunion, l’île Maurice constitue également une opportunité pour les futurs diplômés TC.

Une forte demande des bacheliers

L’intérêt des bacheliers de La Réunion pour le DUT Techniques de Commercialisation s’apprécie directement par le nombre de vœux exprimés sur l’application APB (nouvellement Parcoursup) : 96 vœux exprimés à La Réunion en 2017 pour des DUT Techniques de Commercialisation de métropole, vœux qui ont débouché sur seulement 5 admissions définitives (source : APB 2017, Académie de La Réunion). Au niveau national, sur les 150 000 étudiants inscrits en IUT dans les 24 départements d’enseignement, les seuls départements Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) et TC représentent chacun 20 000 étudiants.

La formation Techniques de Commercialisation

Le DUT Techniques de Commercialisation forme en 2 ans à tous les champs de métiers du commerce. Les compétences visées sont larges. Le diplômé TC est polyvalent, il intervient dans toutes les étapes de la commercialisation : de l’étude de marché à la vente en passant par la stratégie marketing, la communication commerciale, la négociation achat et la négociation vente, la relation client, etc. Il est prêt à opérer dans tous les secteurs de l’activité économique : banque, assurance, gestion de patrimoine, immobilier, import-export, transport, communication, évènementiel, grande distribution, commerce de détail, industrie.

Le programme pédagogique national prévoit un socle d’enseignements communs et identiques, et prévoit également 20% d’enseignements spécifiques à la zone régionale. A La Réunion, l’accent a été mis sur des études de cas et projets tutorés portant sur la commercialisation de produits et services des secteurs agro-alimentaire, réseaux et télécommunications et énergies renouvelables. Un deuxième axe local est le renforcement de l’anglais et l’enseignement du chinois.