Campus vert

L’Institut Universitaire de Technologie de Saint-Pierre souhaite mettre en place une politique efficace de développement durable sur son campus et être une référence de campus universitaire en matière de maîtrise de l’énergie, d’utilisation des énergies renouvelables et la préservation de l’environnement. Il bénéficie d’un contexte particulier où l’investissement dans le développement durable suppose des solutions spécifiques et parfois innovantes.

Phase de diagnostic

L’IUT de Saint Pierre s’est déjà engagé depuis plusieurs années dans une politique de maîtrise de l’énergie et de développement durable qui s’est traduit tout d’abord d’une phase de diagnostic, et ce, dans plusieurs champs :

  • Diagnostic énergétique : analyse des factures EDF sur plusieurs années dans le cadre de projets tutorés étudiants,
  • Diagnostic déchets : Le tri des déchets, le plan élimination des déchets, l’exportation pour le recyclage sont à La Réunion des sujets constamment au fait de l’actualité… Au niveau de l’IUT a été mené un inventaire des déchets sur plusieurs semaines : typologie et volume, selon différents lieux (bureaux et administrations, salles de cours, lieux de vie et de passage),
  • Transports (enquête sur les modes de déplacement des étudiants)
  • Bilan Carbone (Diagnostic énergétique de l’IUT et optimisation énergétique de salles d’enseignements : l’étude s’appuie sur l’outil Bilan Carbone TM de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Actions menées

Panneaux Photovoltaïques

Voiles solaires

Eoliennes

Bâtiment ENERPOS

Bâtiment ENERPOS

L’IUT de La Réunion est désormais reconnu en sa qualité de Pôle de compétence et Site Pilote en Maîtrise de l’Energie et dans les Energies Renouvelables.

Plusieurs technologies sont ainsi mises à l’épreuve :

 

  • Panneaux photovoltaïques :

1. 112 m2  (13 KWc) de panneaux en toiture terrasse connecté réseau

2. 20 m2 (2,6 KWc) en toiture terrasse connecté sur réseau secouru,

3. une voile solaire de 50 m2  (5 KWc) en verrière dans la rue intérieure de l’IUT,

4. un châssis pédagogique pour tester différents types de capteurs en toiture terrasse.

 

  • Eoliennes de petite puissance

permettant de réinjecter la production électrique générée dans le réseau (entre 20.5 et 921.9 Kw/h) :

Éolienne 3 pâles : 1,0 kW,  Éolienne 6 pâles : 100 W,  Éolienne verticale : 100 W

 

  • Système de rafraîchissement solaire « RAFSOL »

ou comment faire du froid avec la chaleur du soleil…

L’objectif est de rafraîchir des salles d’enseignements sans aucun appoint de chaleur autre que le soleil grâce à l’utilisation de Panneaux solaires thermiques couplés à une tour de refroidissement.

 

  • Le Bâtiment à Énergie Positive (ENERPOS)

Il s’agit du Premier bâtiment à Énergie Positive des D.O.M. dont la consommation énergétique est divisée par 3. Il produit aussi de l’énergie, production qui est annuellement égale à 1.5 fois la consommation du bâtiment grâce à une toiture photovoltaïque. Fruit d’une conception bioclimatique adaptée au climat tropical, le bâtiment recourt à des techniques de construction innovantes en terme de performances énergétiques sur l’enveloppe thermique (optimisation des protections solaires, ventilation naturelle, pièces traversantes, jalousies extérieures et intérieures, brasseurs d’air dans toutes les salles) et les systèmes énergétiques utilisés (climatisation à haut coefficient de performance, éclairage naturel optimisé, postes informatiques, contrôle et suivi des consommations).

Télécharger la documentation sur le Bâtiment ENERPOS

  • Plan de déplacement

Suite à la phase de diagnostic du mode de déplacements réalisée par des étudiants de Licence Professionnelle en Energie et Génie Climatique, un Plan de Déplacement de Campus a été initié. Les étudiants et les personnels de l’IUT ont désormais la possibilité d’utiliser l’outil de covoiturage SmartRun (http://iutsp.smartrun.re/about/show). Par ailleurs, afin de pallier les difficultés de circulation et de trajet et dans l’optique de réduire le nombre de véhicules sur les parkings de l’IUT, les étudiants ont obtenu la création d’un arrêt de bus à proximité de l’établissement. 

 

  • Gestion des déchets

Dans le cadre de la Gestion des Déchets Industriels Banals, le département génie civil a mis en place une démarche particulière à ses rejets. Ainsi, plusieurs bennes ont été installées en halle d’essai permettant de trier et valoriser l’acier, les gravats, le bois et les emballages divers. Ces déchets sont ensuite intégrés dans une filière locale de valorisation. 

 

  • Gestion des Résidus d’Expérience

Le département génie biologique a mis en place une procédure de collecte sécurisée avec la contribution de deux entreprises spécialisées dans la collecte des déchets chimiques et biologiques.

 

  • Expérimentation sur le lombri-compostage

Une solution simple et économique permettant la transformation de certains types de déchets en compost grâce à l’action biologique de vers de terre. Développée avec des matériaux très simples et peu couteux, la technique portée par le département génie biologique a été étendue et présentée à la population du quartier ainsi qu’à des écoles primaires intéressées par le caractère scientifique et pédagogique du projet.

Projets

Parmi les projets envisagés, on peut citer :

  1. La mise en place d’un système global de récupération d’eau de pluie
  2. La réalisation de kiosques équipés de bornes Wifi  alimentées par des panneaux solaires. Ces kiosques, à destination des étudiants, seront placés sur les espaces verts du campus de l’IUT et intègreront également des points lumineux
  3. Le département Réseaux & Télécommunication mène actuellement plusieurs actions :
  • Développement d’un réseau de capteurs sans fil permettant la mesure de grandeurs physiques telles que l’humidité, la température, la luminosité et la présence d’individus. Ces données pourront actionner divers interrupteurs et optimiser les mesures concernant les données précédemment citées.
  • Réalisation de salles en PC/ IP (mise en place d’un serveur et virtualisation des machines)
  • Alimentation de bornes Wifi  grâce à des capteurs solaires afin de couvrir les zones blanches ADSL (zones non couvertes).