Vous êtes une entreprise

Démarches à suivre pour recruter un stagiaire

La première étape est de faire le point sur ce que vous recherchez exactement. Le stagiaire ne doit pas accomplir les tâches d’un employé permanent, mais il faut tout de même trouver une véritable mission à lui attribuer. La recherche de stagiaire doit donc répondre à un besoin spécifique, et s’inscrire dans la stratégie de l’entreprise. 

Ce sera d’autant plus intéressant pour le stagiaire, puisqu’il cherche avant tout à se former. L’idéal pour lui serait d’avoir une mission principale qui présente un réel intérêt et des missions secondaires qui lui permettront de diversifier ses tâches et d’avoir une vue d’ensemble sur le fonctionnement de l’entreprise.


Avant de poster votre annonce de stage, répondez aux questions pratiques
 :

  • Le profil recherché
  • Le salaire que vous pourrez lui attribuer
  • Ses horaires
  • La période envisagée, etc.

Ne prenez pas cette étape à la légère : recruter un stagiaire a un coût (même si ce coût financier est réduit), il faut donc que cela apporte quelque chose à l’entreprise. Il faut choisir un profil qui soit en adéquation avec les tâches que vous proposez, et que l’étudiant soit assez disponible pour s’impliquer réellement dans son stage.

Définissez bien aussi votre processus de recrutement :

  • Fixez la date limite de candidature,
  • La période prévue pour les entretiens, 
  • Et toutes les questions logistiques que vous pourrez vous poser. 

Une fois que vous avez toutes ces données en tête, vous pouvez rédiger une annonce accrocheuse à poster sur les sites emploi. Pour cibler la population étudiante, n’oubliez pas de mettre en évidence le fait qu’il s’agit d’un recrutement de stagiaire.

Une fois que vous avez publié votre offre de stage, les CV vont arriver en masse ! C’est le moment de faire le tri … Classez les demandes selon plusieurs catégories et convoquez en premiers les profils de candidat qui vous intéressent le plus. Ils pourraient être courtisés par d’autres, car plus d’un recruteur recherche un stagiaire !

Prévoyez également la période où vous allez former votre nouveau collaborateur. Le recrutement d'un stagiaire présente beaucoup d'avantages (mise à part les faibles charges sociales), l'étudiant peut devenir un réel atout dans votre entreprise. En effet, le jeune diplômé effectue un stage pour valider des acquis et acquérir une expérience professionnelle supplémentaire sur son CV (besoin d'acquérir de nouvelles compétences). Le stagiaire va donc (dans la plupart des cas) essayer de fournir un travail de qualité.

Avant le stage

Le développement des stages est aujourd’hui fondamental en matière d’orientation et d’insertion professionnelle des jeunes. En effet, le stage permet la mise en œuvre de connaissances théoriques dans un cadre professionnel et donne à l’étudiant une expérience du monde de l’entreprise et de ses métiers. Dans cette perspective, il est fondamental de rappeler que les stages ont une finalité pédagogique, ce qui signifie qu’il ne peut y avoir de stage hors parcours pédagogique. En aucun cas un stage ne peut être considéré comme un emploi.
L'entreprise s'engage à :

  • proposer un stage s’inscrivant dans le projet pédagogique défini par l’établissement d’enseignement ;
  • accueillir l’étudiant et lui donner les moyens de réussir sa mission ;
  • désigner un responsable de stage ou une équipe tutorale dont la tâche sera de :

• guider et conseiller l’étudiant ;
• l’informer sur les règles, les codes et la culture de l’entreprise ;
• favoriser son intégration au sein de l'entreprise et l'accès aux informations nécessaires ;
• l’aider dans l’acquisition des compétences nécessaires ;
• assurer un suivi régulier de ses travaux ;
• évaluer la qualité du travail effectué ;
• le conseiller sur son projet professionnel
• rédiger une attestation de stage décrivant les missions effectuées qui pourra accompagner les futurs curriculum vitae de l’étudiant.

Un employeur qui accueille un stagiaire étudiant doit lui verser une gratification horaire minimale, exonérée de cotisations sociales dans certaines conditions. Cette obligation s'applique aux entreprises, aux administrations publiques, aux collectivités territoriales, aux établissements de santé, aux associations ou à tout autre organisme d'accueil. 

La gratification est obligatoire lorsque la présence du stagiaire dans l'organisme d'accueil est supérieure à 2 mois, soit l'équivalent de 44 jours (sur la base de 7 heures par jour), au cours de l'année d'enseignement (scolaire ou universitaire).

Le taux horaire de la gratification est égal à 3,60 € par heure de stage, correspondant à 15 % du plafond de la Sécurité sociale (soit 24 € x 0,15 au 1er janvier 2016).

Toutes les détails sur : www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32131

La convention de stage est tripartite :
Trois acteurs interviennent dans la convention de stage :

  • l’étudiant(e),
  • un tuteur entreprise chargé de suivre l’étudiant en situation professionnelle,
  • un tuteur pédagogique pour l’encadrement du stagiaire dont le rôle est d’assurer une interface entre l’étudiant et l’entreprise.

Pour tous les stages, qu’ils se déroulent au sein d’une entreprise ou d’une administration, les conditions relatives à l’encadrement des stagiaires doivent être prévues. Ainsi, des tuteurs pédagogiques et professionnels doivent être désignés. La mission du tuteur pédagogique est essentielle dans la mesure où il doit veiller au bon déroulement du stage notamment par des contacts réguliers tant avec le stagiaire qu’avec le tuteur professionnel désigné par l’organisme d’accueil.
Le stage doit obligatoirement faire l’objet d’une restitution de la part de l’étudiant et d’une évaluation de la part de l’université. Les modalités sont fixées par le responsable de la formation dans la convention.

Oui si les conditions requises sont présentes. Il s’agit d’une entreprise et les modalités correspondent à un établissement d’accueil privé.

Pendant le stage

L’étudiant stagiaire est accueilli par un tuteur professionnel en entreprise afin de le guider dans sa démarche de mise en œuvre des compétences. Le tuteur professionnel apporte également un soutien pour la réalisation du stage confié ainsi que pour faciliter son intégration à l’environnement spécifique à l’établissement d’accueil. L’étudiant stagiaire peut également s’appuyer sur son tuteur pédagogique pour des questions relatives à sa mission de stage en lien avec sa formation.

L’étudiant stagiaire est tenu de respecter les dispositions du règlement intérieur de l’entreprise relative à l’hygiène, à la sécurité et à la discipline générale. Il est également tenu à un devoir de réserve et de confidentialité. En cas de manquement ou de faute disciplinaire commis par l’étudiant au cours de son stage, l’organisme en informe l’université, seule susceptible d’engager des poursuites disciplinaires.

N’étant pas salarié, un étudiant ne peut prétendre aux droits à congés annuels. Il peut néanmoins bénéficier d’autorisation d’absence, sous réserve que la durée minimale de stage soit respectée.

Les stages à l’étranger sont autorisés sous réserve de respect des règles de couverture sociale des étudiants. L’établissement se réserve le droit de refuser de signer une convention de stage notamment si celui-ci a lieu dans un pays étranger classé à risque par le Ministère des Affaires étrangères.

Après le stage

Un mémoire de stage ainsi qu’une soutenance est à réaliser en fonction des modalités spécifiques de chaque formation. L’étudiant est tenu de réaliser et de présenter son travail dans les délais impartis. L’entreprise, association ou organisme public sera sollicité pour avis ainsi que pour d’éventuelles enquêtes de satisfaction.

1) Pour l’entreprise, la valeur ajoutée est :

  • Une meilleure connaissance de l’entreprise et de ses métiers
  • Une contribution à une communication sur ses critères de recrutement
  • Une meilleure connaissance des formations universitaires
  • Une amélioration des processus de recrutement pour l’entreprise par une connaissance des compétences
  • Un regard neuf et un mode de travail autonome du stagiaire

2) Pour le stagiaire :

  • Le stage constitue souvent une première expérience professionnelle
  • Cette étape est importante dans le parcours de formation.
  • La mise en œuvre des compétences acquises en formation et utilisées en situation professionnelle valorise le curriculum vitae de l’étudiant
  • Le stage permet de constituer un tremplin vers l’emploi.

L’étudiant effectue une restitution de son travail à l’entreprise. Une présentation peut être faite au maître de stage avant évaluation par l’université