MESSAGE DE FRÉDÉRIC MIRANVILLE, PRÉSIDENT DE L'UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION

Chères étudiantes, chers étudiants,
Chères et chers collègues,
Chères et chers partenaires,

Suite à l’intervention de Monsieur le Préfet et de Madame la Rectrice concernant la situation épidémiologique sur notre territoire, je tiens à m’adresser à vous pour vous faire part de la nécessité absolue de continuer à lutter collectivement, sans exceptions, contre la propagation de la COVID-19.

Comme vous avez pu le constater, les données sanitaires et, notamment, le taux d’incidence de la maladie, indiquent une dégradation de la situation et appellent à une réaction de toutes et tous afin de contribuer, à la fois rapidement mais aussi plus efficacement, à une diminution de la propagation du virus sur notre île.

Ainsi, en lien avec les autorités académiques, sanitaires et préfectorales, j’ai immédiatement donné mon accord pour amplifier les tests de dépistages sur les campus et améliorer notre visibilité sur les cas positifs comme pour les cas contacts.

La priorité absolue de l’équipe présidentielle et de direction reste ainsi plus que jamais la protection de votre santé et de celle de vos proches, sachant qu’il ne fait nul doute désormais que la COVID-19 est bien implantée sur notre île et qu’elle conduit à des drames.

En ce sens, l’actualisation de notre Plan de Continuité de l'Activité (PCA) qui a été validée par le Conseil d’Administration du 11 mars dernier et transmise immédiatement à Monsieur le Préfet et à Madame la Rectrice doit être rigoureusement appliquée. Celle-ci s’appuie, pour mémoire, sur les trois principes ci-dessous :

  • Le principe de précaution qui permet à l'ensemble des usagers et des personnels de respecter la mesure de couvre-feu en toute sécurité avec l'adoption du distanciel à partir de 15h sur l’ensemble des campus ;
  • Le principe d’anticipation d’un potentiel reconfinement en renforçant l’hybridation des formations avec des cours magistraux en 100% distanciel à chaque fois que cela est possible et en maintenant une jauge d’accueil en présentiel à 50% de la capacité nominale des salles pour l’ensemble des cours magistraux et des travaux dirigés, sauf travaux pratiques ;
  • Le principe d’accompagnement avec une priorité pour le présentiel donnée aux étudiants des premières années ainsi qu'aux publics porteurs de handicap et aux étudiants internationaux et des dérogations pour les publics de la formation continue, en alternance et les activités scientifiques indispensables des laboratoires de l'établissement et des organismes de recherche partenaires.

 

En complément, des discussions sont en cours avec nos partenaires pour amplifier le déploiement des brigades COVID-19 sur nos campus, afin d’une part de prévenir, de sensibiliser, d’accompagner mais aussi et désormais de nous renseigner sur l’application des mesures barrières et des règles validées par le CA sur l’ensemble de nos campus.

Chères étudiantes, chers étudiants, chères et chers collègues, chères et chers partenaires, la situation est grave et il nous faut absolument éviter un reconfinement qui serait inévitablement préjudiciable à la réussite de nos étudiant(e)s et à la qualité de nos activités pédagogiques, scientifiques, administratives et techniques.

Aussi, en complément de l'ensemble des mesures déjà en vigueur, je vais une nouvelle fois relancer l’ARS pour que nous puissions avoir des campagnes de vaccination sur nos campus, ce que je demande depuis le mois de janvier (cf. courrier joint).

Il me parait essentiel, en ces temps de crise, que nous ayons conscience de notre responsabilité collective et que nous respections de façon très stricte les mesures mises en place par les autorités.

Nous avons comme vous le savez privilégié la prévention, la sensibilisation et la pédagogie jusque-là mais il nous faut avoir conscience que si certaines et certains d’entre nous ne mettent pas en œuvres les mesures de sécurité sanitaire, alors nous sommes toutes et tous en danger, directement ou indirectement.

Avec l’ensemble de l’équipe présidentielle et de direction, je vous appelle donc au sens le plus appuyé de l’intérêt général pour que nous vainquions ensemble ce virus qui nous accable depuis plus d’un an désormais.

Je souhaite comme vous toutes et tous le retour des jours sans COVID et cet objectif est à notre portée si nous faisons collectivement les efforts nécessaires.

Je mesure toutes les contraintes qui vous ont déjà été posées et je vous assure que cela a été payant. Il nous reste les derniers efforts à produire pour que la future année universitaire soit placée sous le signe d’un renouveau et je compte sur vous toutes et tous pour y parvenir.


Soyez assuré(e)s, chères et chers collègues, chères étudiantes, chers étudiants, chères et chers partenaires, de mon engagement à vos côtés.

 

Frédéric MIRANVILLE,
Président de l'Université de La Réunion

(Le 03/04/2021)

Compte-tenu des contraintes spécifiques des formations en alternance et des enseignements en lien avec la préparation aux concours, il sera possible de déroger à la limite horaire de 15 heures en présentiel et de poursuivre les activités pédagogiques essentielles au-delà de 18h pour ces formations. 

Ceci nécessitera, pour le retour au domicile, l'utilisation de l'attestation préfectorale qui couvre les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice d'activité ou le lieu d'enseignement et de formation ne pouvant être différé

 

Comme ce fut le cas lors du premier confinement l'année dernière, l'établissement dressera, par voie d'arrêté, une liste des personnels autorisés à poursuivre l'activité sur les sites pour les missions essentielles, non réalisables en distanciel.

Ensemble, faisons face à la crise sanitaire, brisons les chaînes de contamination ! 

  • Signalez l'ensemble des cas positifs et contacts à l'adresse électronique dédiée covid[at]univ-reunion.fr afin de permettre une centralisation efficace des données en lien avec les autorités sanitaires.