L’IUT de La Réunion : une semaine pour tisser des liens avec les formations technologiques du Quebec !

La levée des restrictions liées à la COVID nous permet aujourd’hui d’envisager la reprise des échanges internationaux. A cette occasion, une délégation de l’IUT de La Réunion, composée de membres de chaque département de formation et de l’équipe de direction, s’est rendue du 25 au 30 avril au Québec.

Cette mission avait pour objectif de renforcer les liens avec les établissements d’enseignements techniques supérieurs et notamment les CEGEPs (Collèges d’Enseignements Généraux Et Professionnels) afin de :
• permettre aux étudiants de l’IUT de La Réunion d’avoir une expérience d’un semestre d’études au Québec
• donner l’opportunité à des étudiants québécois de découvrir notre île et son IUT.
• permettre des échanges, en distanciel puis en présentiel, entre les enseignants des deux pays afin d’enrichir et d’ouvrir à de nouvelles expériences pédagogiques et ainsi améliorer la réussite des étudiants.

Au cours de cette semaine, la délégation a pu se rendre aux CEGEPs d’André Laurendeau, de Saint-Laurent, et de Marie Victorin à Montréal. Elle s’est également déplacée vers les CEGEPs de Sorel Tracy et de Saint-Hyacinthe sans oublier celui de Saint-Jean sur Richelieu , tous les trois en périphérie de Montréal. Pour finir,
ce sont les CEGEPs de Lévis, de Sainte-Foy et de Limoilou qui ont été visités, tous situés autour de la ville de Québec.

Au CEGEP de Lévis, la délégation a rencontré trois étudiants du département Génie Biologique de l’IUT de La Réunion en semestre d’échange. Ils ont ainsi pu partager leur expérience avec notre délégation. De toute évidence, leur acclimatation à la vie québécoise ne leur a pas posé de souci.

Ces établissements offrent des prestations de qualité pour la vie des étudiants (salle de musculation, de sport, piscine, bibliothèque, salles de spectacle, espace de travail, de repos...) comme pour l’enseignement (aide personnalisée, plateaux techniques, salles de travail).
L’accueil par les équipes pédagogiques en charge de l’International a été des plus chaleureuses alors que de la neige était encore visible en cette veille de 1er mai.

Cela été également l’occasion de visiter l’École de Technologie Supérieure de Montréal. Cette école d’ingénieur, dans un cadre exceptionnel tant du point de vue des locaux que des moyens pédagogiques et technologiques offerts aux étudiants, est une belle opportunité de poursuite d’études pour les étudiants réunionnais de Réseaux et Télécommunications et de Génie Civil Construction Durable.

A l’issue de cette semaine riche en échange, la délégation est rentrée avec plein d’idées à réinvestir pour la réussite des étudiants et des partenariats à concrétiser par des accords de partenariats.

L’IUT et les CEGEPs

La nouvelle offre de formation de l’IUT, mise en place à la rentrée 2021, pour l’obtention d’un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) sur 3 ans conduit à une nécessaire redéfinition des partenariats existants et à en contracter de nouveaux notamment avec l’ouverture de départements comme “Hygiène, Sécurité, Environnement” (en 2017) et “Techniques de Commercialisation” (en 2018).

Rappelons que l’IUT est riche de 7 départements au total :
• Trois dans le domaine tertiaire (Carrières Sociales, Gestion des Entreprises et des Administrations, Techniques de Commercialisation, ...)
• Quatre dans le domaine secondaire (Génie biologique, Réseau et télécommunications, Génie Civil et Construction Durable et Hygiène, Sécurité Environnement).

Parallèlement,les différents CEGEPs proposent des parcours techniques (132) qui diffèrent d’un établissement à l’autre (48 établissements). Cette diversité a mené la délégation à sélectionner 8 CEGEPs pour couvrir l’ensemble des formations de l’IUT.